L’aluminium se recycle à l’infini sans perdre ses propriétés ou sa valeur, alors recyclons le

L’Affinage d’aluminium français est une industrie stratégique pour la filière aluminium et pour l’industrie automobile française. L’ensemble des affineurs français représentent à eux seul plus d’un tiers de la production de métal depuis plus de 20 ans, c’est grâce à ces industriels que l’aluminium se recycle à l’infini et contribue de manière importante à la baisse des émissions de C02 et à la consommation d’énergie de la filière française.

Le secteur de l’affinage d’aluminium emploie plus de 400 personnes reparties entre une dizaine d’entreprises pour la plupart des PME familiale. La production de 2016 s’élevé à plus de 200 000 tonnes de métal recyclé plaçant la France dans le top 10 des pays européens producteurs de métal de seconde fusion. La majorité de cette production est à destination du secteur automobile et contribue fortement à l’allègement des véhicules électriques de demain mais surtout à l’amélioration du bilan environnemental du secteur automobile. Une tonne d’aluminium affiné a un bilan carbone 1000 fois meilleur qu’une tonne d’aluminium chinois.

L’industrie de l’aluminium français se retrouve prise en étaux entre les entreprises de collecte et de récupération qui préfèrent exporter leurs déchets dans des pays qui facilitent les moyens de paiement et les fonderies d’aluminium automobile qui multiplie les normes. C’est dans ce contexte que les affineurs ont décidé de se réunir pour créer le groupement des affineurs d’aluminium (G2A) afin de faire valoir leurs enjeux auprès de :

  • leurs clients (sans l’affinage français, le bilan CO2 des véhicules va s’empirer)
  • leur fournisseur (la fragilisation de leurs clients, impacterai leurs activités) *
  • l’administration (les pays de l’union européenne n’ont pas tous les mêmes conditions, impactant directement la compétitivité de l’affinage).

Le groupement des affineurs regroupe les entreprises suivantes: