La résistance de l’alliage d’aluminium est adaptée à l’application requise. A titre d’exemple, on considère qu’un kilogramme d’aluminium peut remplacer deux kilogrammes d’acier dans des applications automobiles.